Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je dis OUI à la liberté de choisir

Publié le par Laurence Traineau

Je dis OUI à la liberté de choisir.

Quand des humains sont capables de maltraiter des animaux, d'en faire de l'élevage intensif, ils sont aussi capables de mal traiter d'autres humains.
Il suffit de regarder autour de nous.
Tous ces génocides qui se sont faits sous nos yeux depuis des décennies et des siècles.
Le bétail est pucé et contrôlé maintenant c'est au tour des humains de l'être.
Nous sommes passés sous le joug d'une politique d'occupation contrôlante.
Nous désobéissons et nous sommes systématiquement sanctionnés ou emprisonnés, mis en quarantaine.
Est-ce bien cette vie là que nous voulons ?
Une liberté factice sous condition ?
Pour sortir de ce système contraignant et contrôlant, je ne vois qu'une solution, quitter nos smartphones et tous nos écrans.
Se réunir, s'unir, créer le monde que nous voulons et non subir des protocoles qui nous infantilisent et nous affaiblissent.
Si nous aimons notre vie en étant dépossédés de toute liberté d'action et de réflexion, bienvenue dans le monde où nous servirons une minorité pour leurs seuls intérêts, les leurs et certainement pas les nôtres.
Comment rester souverains en quittant le monde d'avant ?
Ce monde d'avant dans lequel notre petit confort nous créait l'illusion d'une vie dite "normale".
Cette vie est tout sauf "normale" ou épanouissante.
Elle nous limite, elle nous enferme dans des protocoles qui volent à longueur de temps notre présent le plus précieux.
Notre émerveillement et notre joie de vivre.
Pour continuer de nous émerveiller, quittons nos écrans, nos habitudes d'individualistes, séparés les uns des autres, con'finés dans nos clapiers.
Rencontrons-nous.
Jouons, amusons-nous, échangeons ensemble dans des lieux loin des protocoles et des colles.
Je dis NON à l'individualisme.
Je dis OUI à l'individuation, au respect de soi et des autres et du monde.
Je dis NON à la liberté sous condition.
Je dis OUI à la liberté de choisir.


Laurence Traineau 

25 mai 2021, "La liberté de choisir"

Voir les commentaires

Deux mondes parallèles

Publié le par Lorens56100

Comment être compris et entendus par vous, vous qui n'avez jamais participé à l'éducation des enfants ?
Comment pouvez-vous mieux savoir que nous ce que nous devons faire pour mener à bien notre quotidien alors que vous n'avez jamais de votre vie fait le ménage, les courses, le repassage, la cuisine, passé la serpillière, récuré les toilettes, étendu du linge, épluché une pomme de terre, mis le nez dans le cambouis...?
Comment pouvez-vous mieux savoir que nous alors que vous vivez dans un monde parallèle qui ne vous a jamais privé de quoique ce soit ?
Avez vous été privé de nourriture, de vêtements, de logement, d'argent, de présence ?
Avez-vous été privé du nécessaire qu'est la dignité et l'équité ?
Vous vivez dans un monde parallèle dans lequel vous vivez comme des princes ou des reines mais jamais comme des gueux ou des pestiférés.
Vous vivez dans un monde parallèle où votre réalité vous éloigne à jamais de la nôtre ?
Comment pouvez-vous mieux savoir que nous ce que nous devons faire ? Vous n'avez jamais nettoyé la merde des autres.
Vous vivez dans un monde parallèle où nous vous servons nuit et jour vos repas chauds et nous vous apportons des vêtements propres et repassés.
Vous vivez dans un monde parallèle où votre logement est toujours rangé et nettoyé par nous mais nous, nous n'avons personne pour s'occuper du nôtre.
Nous vivons dans un monde parallèle où nous avons toutes les corvées et peu de temps pour s'instruire, créer et s'exprimer.
Nous vivons dans un monde parallèle où nous ne vous rencontrerons jamais, nous vivons dans deux mondes parallèles où votre perception de la réalité vous sépare de nous à jamais.
Vous voyez votre monde toujours propre et bien rangé.
Surtout ne dérangeons rien à cet ordre bien établi depuis la création des deux mondes parallèles qui nous empêchent de nous comprendre et de nous entendre.

Lorens56100
"Deux mondes parallèles"
4 novembre 2020

Deux mondes parallèles

Voir les commentaires