Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Deux mondes parallèles

Publié le par Lorens56100

Comment être compris et entendus par vous, vous qui n'avez jamais participé à l'éducation des enfants ?
Comment pouvez-vous mieux savoir que nous ce que nous devons faire pour mener à bien notre quotidien alors que vous n'avez jamais de votre vie fait le ménage, les courses, le repassage, la cuisine, passé la serpillière, récuré les toilettes, étendu du linge, épluché une pomme de terre, mis le nez dans le cambouis...?
Comment pouvez-vous mieux savoir que nous alors que vous vivez dans un monde parallèle qui ne vous a jamais privé de quoique ce soit ?
Avez vous été privé de nourriture, de vêtements, de logement, d'argent, de présence ?
Avez-vous été privé du nécessaire qu'est la dignité et l'équité ?
Vous vivez dans un monde parallèle dans lequel vous vivez comme des princes ou des reines mais jamais comme des gueux ou des pestiférés.
Vous vivez dans un monde parallèle où votre réalité vous éloigne à jamais de la nôtre ?
Comment pouvez-vous mieux savoir que nous ce que nous devons faire ? Vous n'avez jamais nettoyé la merde des autres.
Vous vivez dans un monde parallèle où nous vous servons nuit et jour vos repas chauds et nous vous apportons des vêtements propres et repassés.
Vous vivez dans un monde parallèle où votre logement est toujours rangé et nettoyé par nous mais nous, nous n'avons personne pour s'occuper du nôtre.
Nous vivons dans un monde parallèle où nous avons toutes les corvées et peu de temps pour s'instruire, créer et s'exprimer.
Nous vivons dans un monde parallèle où nous ne vous rencontrerons jamais, nous vivons dans deux mondes parallèles où votre perception de la réalité vous sépare de nous à jamais.
Vous voyez votre monde toujours propre et bien rangé.
Surtout ne dérangeons rien à cet ordre bien établi depuis la création des deux mondes parallèles qui nous empêchent de nous comprendre et de nous entendre.

Lorens56100
"Deux mondes parallèles"
4 novembre 2020

Deux mondes parallèles
Commenter cet article